actu

En Belgique aussi, il y a des saints !

Tournai, Carême 2023

La première évangélisation du territoire de la Belgique actuelle commence à la fin de la domination romaine, pour être qualifiée de « chrétienne » à partir de 750 environ. Les saints populairement canonisés des premiers temps sont alors des évêques (comme les sts Vaast, Eloi, Lambert et Hubert), puis des aristocrates (comme les stes Aldegonde et Waudru, inspirées par st Ghislain). On considère qu'à partir du 11e siècle, cette terre est même l'une des plus chrétiennes de l'Europe, spécialement grâce au rayonnement exercé sur la vie chrétienne des foules par les abbayes (par ex. à St-Trond, ou St-Martin à Tournai). Cette vie religieuse, dont la foi y est singulièrement peu mêlée à la politique, est alors intense pendant de nombreux siècles. Du 12e au 14e, l'Eglise bénéficie de personnalités influentes pour sa vitalité spirituelle, comme Guerric d'Igny (Tournai), Guillaume de St-Thierry (Liège), Lutgarde (Tongres), Julienne de Cornillon (Liège), Jan Van Ruysbroeck (Bruxelles)... Les bienheureux et saints des siècles suivants sont moins nombreux (Jean Berchmans au 16e s.) plus récemment, le Père Damien de Veuster (Tremelo), et l'abbé Edouard Poppe (Moerzeke)...

Les conférences de carême voudraient évoquer quelques-unes de ces figures inspirantes pour la vie spirituelle aujourd'hui. Trois d'entre elles seront mises en valeur, elles seront communiquées plus tard sur les canaux habituels de diffusion...

Infos

  • Séminaire de Tournai
  • 3 mardis
  • de 20h à 21h30
  • 7 – 14 et 21 mars 2023

Nous utilisons des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur sur notre site internet. Lorsque vous visitez notre site, vous acceptez nos cookies.