formations

Rameaux Irak retaill

Les dimensions de la morale chrétienne. Il est recommandé de commencer par le cours fondamental.

Bruno Vandenbulcke

Lorsque Stéphane Lavignotte a présenté au monde francophone les fondements de  la théologie « queer » de Elizabeth Stuart, il a bien expliqué comment une certaine vision du baptême agissait comme concept opératoire (LAVIGNOTTE, S., Au-delà du lesbien et du mâle, la subversion des identités dans la théologie « queer » d’Elizabeth Stuart, Editions Van Dieren, Paris, 2008, p. 56-59). Le baptême, comme identité non négociée avec nos cultures et identités multiples, relativiserait définitivement toutes les identités et  toutes  les  appartenances  et  permettrait  leur  subversion  effective. Il serait le signe d’altérité première par laquelle la dignité de tous et de toutes est rendue visible en Dieu. Mais le baptême ne peut pas être considéré non plus comme l’acquisition d’une identité supérieure qui serait de surcroît trop facile à obtenir, par  un coup de goupillon associé à une formule incantatoire, et qui ferait sortir à la fois  les sujets de leur corps, de leur psychisme, de leurs familles et de leurs cultures.

Comment sinon les sujets pourraient-ils se construire moralement ? Subversion  n’est pas dissolution mais chemin vers soi, Dieu et les autres, toujours rencontrés, jamais atteints. La vie baptismale engage à répondre de soi ici et maintenant. Nous proposerons dans ce cours une réflexion à partir d’une problématique vive pour les églises aujourd’hui : celle de l’homosexualité en travail avec la vie de foi.

Infos
  • à Mons
  • 3 samedis
  • de 9h30 à 12h
  • 9 – 16 mai et 6 juin 2020
  • repris dans les programmes du CDER (1300b) et du CeTP
  • 1 crédit

Christophe Cossement

Nous vivons au milieu d’un monde merveilleux et plein de défis. Par notre action nous changeons le monde et nous nous façonnons nous-mêmes : ce que nous faisons nous « fait » et prépare en même temps l’avenir de l’humanité. Comment cela peut-il être un chemin de croissance ?

Ce cours réfléchira sur les fondements de la morale : quels outils le christianisme nous offre-t-il pour évaluer le contenu de notre action et l’orienter ? La pensée chrétienne   a développé une articulation originale entre la recherche de cohérence intérieure (je dois agir selon mon cœur), la solidarité humaine (mon action concerne les autres et la société) et l’accueil de la transcendance (quel est le sens de l’homme et du cours de l’histoire ?) Nous réfléchirons à l’articulation de tout cela.

Infos
  • à Charleroi
  • 6 mercredis
  • de 13h30 à 16h30
  • 18 – 25 septembre; 2 – 9 – 16 et 23 octobre 2019
  • repris dans les programmes du CDER (1300a) et du CeTP
  • 2 crédits

Bruno Vandenbulcke

On répète à l’envi que la foi chrétienne n’est pas une morale. Effectivement, la foi n’est pas un programme de vie ficelé et cadenassé. Réduire la foi à la morale, c’est oublier la rencontre personnelle avec le Christ. La foi, c’est la Vie. Quand on tente de la figer en un catalogue de choses à faire ou à éviter, la Vie risque de s’affadir, de se dessécher, de mourir. Et pourtant, bien étourdi celui qui n’a pas perçu que la rencontre personnelle avec le Christ implique des résolutions nouvelles, une manière originale d’être-au-monde, des comportements à adopter et d’autres à refuser. Ceux qui se revendiquent chrétiens ne peuvent se satisfaire de flotter dans leurs expériences subjectives de la foi. La foi, ce n’est jamais une affaire strictement privée. Croire, c’est apprendre à regarder avec les yeux du Christ, toucher avec ses mains, parler avec ses lèvres. La foi invite au déchiffrement d’un agir objectivable, pétri de fidélité, d’audace et de créativité.

Infos
  • à Tournai
  • 5 mercredis de 17h à 20h
  • 8 – 15 – 22 – 29 janvier et 5 février 2020
  • repris dans les programmes du CDER (1300a) et du CeTP
  • 2 crédits

Benoît Lobet

La foi chrétienne n’est pas une morale, mais un salut : Dieu s’y révèle d’abord comme Celui qui libère. Mais, qu’il s’agisse de la Révélation biblique ou de la Tradition théologique qui l’interprète, ce salut divin dans l’Histoire des hommes invite à une réponse qui est de l’ordre de l’éthique, du comportement. Et dès lors, les questions surgissent : comment discerner ce qui est bien ? Comment trouver les repères qui nous permettent de l’accomplir ?

Infos
  • à Ciply
  • 5 mercredis de 13h30 à 16h30
  • 22 – 29 avril ; 6 – 13 et 20 mai 2020
  • repris dans les programmes du CDER (1300a) et du CeTP
  • 2 crédits

Paulo Rodrigues

Un cycle de trois conférences données en soirée et ouvertes à un public large constituera ce cours ; pour les étudiants, le cycle sera validé par un travail écrit.

Chaque soirée portera sur un thème particulier : Les défis éthiques de l’intelligence artificielle – Les neurosciences et la neuro-éthique – Le transhumanisme et l’anthropologie chrétienne.

Pour le détail du contenu : voir rubrique « Conférences ouvertes à tous » plus loindans la brochure (p.57).

Infos
  • Séminaire de Tournai
  • 3 mercredis
  • de 20h à 21h30
  • 11 – 18 et 25 mars 2020
  • 1 crédit

Claude Callens

Ces derniers mois, bien des slogans, en jaune et en jeune, ont enflammé nos rues : « Tous pourris ! », « Le pouvoir au peuple ! », « La croissance, c’est de l’inconscience ! », « Stop au capitalisme débridé », « Non aux taxes », « La révolution est en marche ! », etc.. Chez les spécialistes, on ne compte plus les dénonciations de l’ « économie-casino » ou les lamentations sur les maladies de la démocratie et les montées de populismes divers.

Les causes de ces maux, mille fois dénoncés, sont-elles simplement techniques, structurelles ou s’enracinent-elles dans le cœur des hommes ? Et suffit-il d’être honnête, voire un saint, pour être un bon gestionnaire d’entreprise ou un homme politique efficace ?

Infos
  • à Charleroi
  • 3 samedis
  • de 9h30 à 12h
  • 28 septembre ; 5 et 12 octobre 2019
  • repris dans les programmes du CDER (1300b) et du CeTP
  • 1 crédit

Nous utilisons des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur sur notre site internet. Lorsque vous visitez notre site, vous acceptez nos cookies.